Des idées, des outils, des histoires.

Qui je suis.

Je m’appelle Florent et je suis un acteur du web depuis plus de 10 ans. Ayant commencé avec les newsgroups et Dreamweaver, j’ai pu vivre les évolutions de ce petit monde numérique à chaque itération.

Mon envie à travers cet espace de rédaction est de partager ce que j’ai vécu, ce que je vis et ce que je vois. Ceci est mon espace où je m’autorise à donner mon avis sans attendre autre chose qu’un éventuel échange avec d’autres individus.

Pour faire très bref, j’ai créé ce « blog » pour avoir un espace de liberté où je reste maître de mes données et de l’éventuelle pérennité des articles qui y sont présents.


Ce que je défends.

L’univers de l’entreprise et les impératifs de gestion de temps / productivité / d’équipe / de projet (rayez la mention inutile) peuvent perturber notre quotidien.

La connaissance partagée sur Internet est censée nous connecter plus efficacement aux interlocuteurs ayant des réponses aux craintes soulevées, mais qui en réalité sont très éloignées des solutions pratiques de la vraie vie.

Je n’ai aucune recette miracle ou réponse infaillible. J’ai toutefois une envie de partager ce que j’essaie de mettre en place et de partager les résultats atteints. Parfois, cela n’aura aucun intérêt pour la plupart des curieux qui tomberont sur les articles. Et franchement, ce n’est pas grave.


Pourquoi « wrkbttr. » ?

L’une des règles que j’ai souvent suivies, avant de m’en détacher progressivement, a été la recherche impérative de la productivité absolue. C’est bête à avouer, mais j’ai (parfois) été tenté d’essayer les recettes miracles trouvées sur LinkedIn ou d’obscurs blogs.

Mais je me suis rendu compte que ça ne marchait pas pour moi. Pas de réveil à 5h (j’aime trop dormir), pas de lecture de résumés de livres (je préfère les lire en entier), pas de sport à haut niveau (j’ai du mal à trouver mon intérêt), pas de rencontre magiquement inspirante (j’ai plutôt rencontré beaucoup de gens cool).

Travailler mieux plutôt que :

  • Travailler plus dur,
  • Travailler plus intensément,
  • Travailler plus tard,
  • Travailler plus pour les mêmes résultats.

Le mieux est calculé avec mes indicateurs et mes envies. Mon « mieux » n’est peut-être pas le vôtre, mais il peut éventuellement vous aider à le trouver.

Voilà toute la prétention de mes contributions écrites : partager ce que moi j’estime mieux pour moi. Si vous en avez l’envie, partagez aussi ce que vous estimez le mieux pour vous, ça serait sympa et intéressant !